Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Réactions en chaîne

11 Octobre 2010 , Rédigé par Lili Publié dans #Panique en sous sol: O rage! O désespoir!

réaction en chaîneCe soir, lundi, la semaine commence avec encoredes problèmes techniques sur le RER.

Grâce à Radio Ligne D, qui nous relatent les aventures trépidantes des rames de RER, nous savons:

Une panne électrique sur une rame à Goussainville bloquant ainsi les trains suivants.

Un problème de trafic de circulation à Châtelet les Halles.

Et puis on apprend qu'un accident de voyageur avait eu lieu quelques temps auparavant.

Oui mais ce n'est pas tout, sur les quais 1 et 3 voilà que la fermeture des accès est décrétée  à l'aide d'une bannière rouge et blanche, présence d'un colis suspect oblige, il paraît que tout le monde est sur les dents!. La foule se rend alors sur les voies 2 et 4 où tous les trains, à l'arrivée et au départ se concentrent alors. Tout est bouleversé, retardé, compressé, bousculé, râlé…


Plus qu' à attendre les annonces, plus qu'à trépigner sur le quai, plus qu'à froncer les sourcils sur les panneaux d'affichage pendant que les policiers arpentaient le quai d'en face.

Une quinzaine de minutes plus tard, un train est arrivé, pris d'assaut, il est reparti plus riche de quelques pelletées d'êtres humains. Je ne suis pas montée, point d'arrêt à ma station. Je prends mon mal en patience, abandonnant les lignes de la SNCF je plonge dans  celles de mon dernier roman.


Pan… une explosion au bout du quai! Le colis s'est fait explosé par les démineurs! Ouf!


On ajoute une dizaine de minutes et un autre train pointe son nez au bout du quai, j'hésite … prendre un train qui n'est pas le mien monter, descendre plus loin, attendre le suivant… stratégie ferroviaire… tant pis j'attends, je recherche en moi cette profonde zénitude qui m'aiderait à patienter. Il ne suffit pas d'avoir une intention il suffit parfois que quelque chose arrive…


Et soudain j'aperçois, de l'autre côté, un train vide, la scène suspecte aurait-elle été libérée, ou bien? Pas d'annonce pourtant… puis des passagers montent, nous narguant de l'autre côté, toujours pas d'annonce… j'y vais, ,j'y vais pas?

J'y vais… et je découvre ce filou de ZECO de 19h18, qui s'était faufilé mine de rien sur le quai 3… toujours pas d'annonce…

 

Le train part  et roule…aussi zen que moi… ayant une pensée pour ceux qui n'ont pas suivi…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Taupat 31/10/2010 09:51


Finalement pour Lili ça a été Zessaye, Zivais, Zicours, Zimonte, Zen crois pas mes yeux mais Zesuis contente parce que Zeco me ramène à la maiZon


Lili 01/11/2010 23:22



Bah oui quand même, Ze l'aime bien mon ZECO, Z' est Zûr...