Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Foule full!

17 Octobre 2010 , Rédigé par Lili Publié dans #Panique en sous sol: O rage! O désespoir!

Après cette semaine de grève, je constate une fois de plus une perte du sens des réalités de mes co-voyageurs.

 

Le cerveau branché sur le poncif, diffusé à grand renfort d'alertes, de gros titres et d'images fortes, que , horreur ! ces journées seront tellement difficiles à vivre, que monter dans un wagon devient un enjeu crucial, une affaire d'état , une question de vie ou de mort.... que sais-je... Le quai se métamorphose alors en une jungle féroce (et encore ce n'est pas très sympa pour la jungle verdoyante) ...

Je comprends, on a tous envie de monter dans ce train, mais ce qui est drôle c'est l'énergie à laquelle les gens se bousculemt, hurlent, vocifèrent pour monter dans une rame... vide...Oui... oui...Comme s'ils étaient devenus aveugles comme s'ils étaient persuadés de monter dans un wagon déjà bondé.

Je dois vous préciser qu'à gare de Lyon, les rames se vident totalement puisque l'interconnexion est supendue. Enfin se vident , plutôt difficilement,  tant les nouveaux arrivants se ruent sur les premiers les empêchant de descendre...

J'aimerais croire que c'est un gag, un moment d'humour... je déchante quand je suis agressée verbalement par un voyageur qui veut se battre pour une place que je convoitais, alors qu'il y en a encore 10 derrière moi, j'ai laissé s'asseoir cet energumène excité et me suis assise tranquillement à une autre place... 

 

Images en directes... train totalement vidé

foule sur le quai

 

foule dans le wagon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Taupat 09/11/2010 09:55


Pas toutes les coincidences non plus,il y en a certaines dont on se passerait.


Lili 09/11/2010 22:44



hé c'était une boutade!! j'appelle cela" coïncidence nez rouge", ça se voit comme le nez au milieu de la figure



Taupat 07/11/2010 13:43


"On ne t'a pas élu pour que tu décides tout seul".Toute ressemblance avec des hommes ou des événements existant ou ayant existé ne serait que pure coincidence .........


Lili 08/11/2010 23:51



Bien évidemment!! C'est pour ça que j'aime beaucoup les coïncidences!



Taupat 03/11/2010 15:40


Des êtres de parole certes ,mais n'y a-t-il pas plusieurs types de paroles ainsi que plusieurs types d'êtres.
Il est vrai aussi que l'émotion,la réflexion et la discussion sont de vraies valeurs qu'il sera difficile de taxer .
De paroles à voix il n'y a pas grand chemin ,que dire alors de personnes élues par des voix qu'elles n'écoutent pas?


Lili 04/11/2010 23:45



MA PAROLE!! mais tu as raison!


ça me fait penser à un petite phrase du film Des dieux et des hommes , un des moines s'adresse au chef (Lambert Wilson) et lui dit : "On ne t'a pas élu pour que tu décides
tout seul"



Taupat 02/11/2010 21:39


Tu vois Lili ce que j'aime sur ton blog ;c'est que sur des thèmes à priori anodins on peut découvrir ,remarquer ou encore s'interroger.
Dans le cas présent la réflexion qui me vient est que la race humaine a été capable de s'adapter ,d'inventer,d'innover mais dans les instants les plus critiques elle retrouve les cotés bestiaux de
ses origines et là aucune avancée...


Lili 03/11/2010 00:12



Hé oui cela fait partie de l'humain, mais le propre de l'humain est aussi de réfléchir à ses émotions premières, en parler avec les autres, échanger et agir en connaissance de cause. Si l'émotion
est indéniablement humaine et véritable, à conserver précieusement, tout aussi précieux sont la réflexion et la discussion, ne sommes nous pas des êtres de paroles...? (non, j'ai pas
dit   "d'insultes"! qui fusent parfois dans les rames!)



Taupat 31/10/2010 09:37


Lorsque je regarde ou que je lis le comportement de nos concitoyens,parfois ça me fait flipper.
Je me dis regarde comment ils agissent ,c'est en temps de paix ,il n'y a pas de danger immédiat comment agiraient dans d'autres situations beaucoup plus dramatiques ?


Lili 01/11/2010 23:20



Flipper c'est le mot, j'ai même été choquée, j'avais mon appareil sous le bras cette fois-ci, alors j'ai appuyé sur le bouton pour figer cet instant de folie. Croire que l'on pourrait la contrer
la refuser...