Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Cendrillon au bord du quai

9 Février 2013 , Rédigé par Lili Publié dans #People : portraits en galerie

 

cendrillon

 

 

Je saute du carrosse A, mitraille le quai de mes pas, enfonce mes pieds sur les marches de l'escalator, dérape sur le quai du carosse D.

Je scanne de mes pupilles dilatées les affichages lumineux pendus au plafond,  à défaut de baguette magique, je croise les doigts, espérant un carosse à destination de Melun, marmonnant des incantations pour éviter les défauts de signalisation, les caprices des rails dégradées, le court jus des circuits électriques...

Ouf je respire... pas de carosse mais pas d'annonces écrabouillées en citrouille non plus...

Dans un petit moment mon carosse sera avancé...

 

Ah sapristi je vois Cendrillon!

 

Une petite dame aux cheveux noirs, toute fine dans sa robe claire, se tient droite et fière sur le bord du quai, elle ne porte qu'une chaussure, quand l'autre pied, dénudé, se cale honteusement sur son camarade... La petite pantoufle de vair était tombée sur les rails!!

 

Mais alors où est le prince charmant? Serait-il, cheveux au vent en train de chevaucher la prochaine rame prêt à la ramasser?


Que nenni, pas de place pour le romantisme...


Seul un agent SNCF à casquette déboulera bientôt sur le champ de bataille... Il n'est malheureusement pas arrivé à temps, le train arrivait enfin. Pas question pour moi d'en laisser échapper un, je n'ai donc pas pu apercevoir ce nouveau chevalier des temps modernes, qui aurait pu rivaliser avec "Charmant".


L'histoire ne dit pas dans quel état la petite pantoufle a été retrouvée...


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Taupat 13/02/2013 22:59

Et après on va râler parce que les trains ne marquent pas l'arrêt.
Normal quand on pense au nombre de cendrillons sur les réseaux et aux retards qu'elles génèrent.
Va pas être content jeanpohochon ....

Lili 23/02/2013 16:23



Oui et les transports en  commun sont loin d'être des contes de fées... Surtout en ce moment plus proches du roman de gare... noir...