Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Voyage en RER entre copines

2 Mars 2010 , Rédigé par Lili Publié dans #People : portraits en galerie

Les copines RERQuelle chance elles ont ces deux filles !

Avoir une copine comme elle avec qui partager des moments d'intense émotion durant un voyage en RER. Un petit trio sympathique remarquable, c'est-à-dire qui se fait remarquer spontanément.

Les deux filles buvaient les paroles de leur copine qui d’une voix sonore, lisait le programme Télé. Toutes les chaînes y compris la TNT, le câble, et tous les tuyaux disponibles, je n’avais plus qu’à faire mon choix !!

Distraite de mon roman passionnant, mais amusée par cet intermède, je reprends le fil de ma lecture. Ah mais non ce n’était pas fini ! La copine dans sa grande générosité se lance dans une envolée lyrique sur un texte de Mme Soleil. Décidément ce chapitre, je ne vais pas le finir… La voilà qui égrène les signes astrologiques de ses copines, prédictions récitées sur le ton de la poésie d’école primaire. Heureusement qu’elles ne sont que trois… car elle ne s’arrête pas en si bon chemin, elle lit aussi l’horoscope des maris, voire mères, pères, enfants, et pourquoi pas la voisine ?...

Ouf, j’en étais où ? Ma station approche à grands coups de rails…

Trop tard, cette fois elle nous fait le coup de la météo…. Je renonce à terminer mon chapitre, je conserve les derniers mots pour préparer mon sommeil de ce soir.

Je range mon livre… en méditant…

La télé, l’horoscope, la météo…L’essentiel dans la vie, non ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Frédé 22/03/2010 10:18


L'essentiel, c'est vraiment vite dit ! Pour certain(e)s peut-être, pas pour moi ... Pas assez simple ? Trop vivante ? ...

Salut Lili, @+


Lili 22/03/2010 22:59


Oui moi aussi, je m'ennuierai bien trop avec cet essentiel-là, quoique ce serait peut-être l'accasion d'imaginer encore d'autres histoires: l'horoscope maléfique, la météo catasptophe ou en core le
programme télé big brother, ou bien, la météo s'amuse, l'horoscope perd la boule la tête dans les étoiles, et la télé explose!!


Taupat 10/03/2010 16:40


A la lecture de ton commentaire on se prend à réver à des trains qui seraient séparés un peu comme avant les 1ere ,2eme,3ème ou les passagers choisiraient leur classe en fonction des sujets
abordés.
Ne plus devoir supporter des météos ,des horoscopes qui nous sont imposés histoire de ne pas parler du reste.Alors les trajets deviendraient agréable et ne seraient plus vécus comme une
contrainte,ou moins...


Lili 10/03/2010 21:58


Ah oui c'est une idée..., wagon-musique, wagon-discussions, wagon-petit somme, wagon-boulot pour les acharnés et wagon-lire (peut être pas wagon-lit quand même!), ah j'oubliais wagon-délire
aussi!...


Taupat 05/03/2010 15:36


Je pense qu'il va y avoir obligation de réussite et que le simple fait d'essayer (de na pas fuir,de ne pas oublier et de se réveiller)ne sois plus d'actualité.
Comme le disait un de nos chers dirigeant ,la maison brûle et on regarde ailleurs....
Quant à certaines choses que l'on pourrait classer dans la catégorie "futile",elles peuvent bien employées :réveiller les consciences endormies.


Lili 09/03/2010 22:58


En effet face à des choses pesantes, voire très pesantes, un peu de légèreté apaise sans doute...
Après la météo des neiges, des plages, j'aimerais écouter la météo de la solidarité, de la citoyenneté. Après lecture de l'avenir des signes, j'aimerais lire des signes de bon sens astronomique.
Après le programme TV, programme minceur et le programme électoral, pourquoi pas un programme humain...on n'est pas programmé pour cela?


Taupat 04/03/2010 22:36


Pas pour tous heureusement ,mais pour beaucoup hélas l'essentiel réside dans des futilités.
La télé pour tuer le temps avant qu'il ne les tue et accessoirement une lucarne sur le monde ,l'horoscope pour essayer de se rassurer quand a son avenir et la météo pour ressortir quelques chiffons
oubliés ici où là et tenter de séduire si ce n'est sur le fond tout au moins par l'apparence.


Lili 05/03/2010 00:11


Oui bien... les futilités permettent d'oublier ces choses pesantes harassantes créées par un drôle de monde et de drôles de gens avec de drôles d'idées!
Et si on essayait de ne pas fuir, de ne pas oublier et de se réveiller?


nicole 03/03/2010 18:11


Effectivement, pas toujours facile de ne pas être distrait de son livre, quand ce n'est pas la lecture à haute voix d'un programme télé, c'est souvent les conversations personnelles avec les
mobiles, dont on se passerait bien.
Nic


Lili 05/03/2010 00:13


Hé oui, mobiles ou pas, y en a tojours qui hurlent, étalent leur vie et transposent les lieux communs en lieux intimes, pour parler des lieux communs... De quoi s'embrouiller!