Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Résister par l'auto persuasion

4 Décembre 2012 , Rédigé par Lili Publié dans #La vie sur rails...

 

 

 

paysage« Trafic perturbé », « Train retenu en quai », « Retards de 6 à 10 minutes environ », « Merci de patienter »… (liste non exhaustive)

Tout le monde est au courant n’est-ce pas ? ça n’étonne plus personne, à tel point que plus personne ne se révolte, plus la force de résister ?

 Nous roulons sur des rails (j'ai pourtant bien envie d'en sortir) qui devraient nous guider.

Nous montons dans des rames, même si on a le sentiment souvent de ramer nous-mêmes, nous nous entassons dans  des wagons qui ressemblent plutôt à des fourgons à bestiaux...


Confusion de vocabulaire, on en perd notre latin….les trains ne sont plus les seuls à péter un boulon… En arrivant au boulot, la tension du trajet et la culpabilité d’arriver en retard est le terreau idéal pour le premier clash de la journée avec un collègue.

Exténué le soir, on est sur les nerfs, agressifs avec ses proches, peu disponibles…


NON .. Je refuse…


Je résiste à ces situations, je refuse de me laisser submerger par la colère, le stress, la déception, la culpabilité d'arriver en retard, que ce soit dans un sens pour me rendre au boulot ou dans l'autre pour dodo... quoique le dodo en arrivant si tard a été considérablement réduit .... l’instant, où le sommeil peut m’accueillir, se pointe plutôt lorsque, aujourd’hui laisse place à demain.


Et on recommence le jour suivant. Ah non. Cette fois Je résiste… !!


En attendant d’avoir des transports en commun, gérés un peu plus par les voyageurs, et que l’on pourra emprunter sans angoisse, je plonge dans les pages d’un livre, si j'ai la chance de pouvoir l’ouvrir, ou bien, je ferme les yeux et je regarde le paysage défiler. Les montagnes déchiquetées dont la roche reflète la lumière de l'astre jaune, la forêt exaltant des fragrances  herbeuses et terreuses, le lac frissonnant ….je m’apaise…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Taupat 16/12/2012 22:20

Gros avantage que de voyager ,de s'évader ,en réel où au travers d'un livre ;puis de transposer ces décors acquis au fil du temps lorsque la réalité se fait pesante .

Lili 17/12/2012 19:50



Hé oui , et ça personne ne me l'enlèverra! Re-Na!



dibo 05/12/2012 12:16

oui Lili, parfois on pête un cable car tout nous accable!
Parfois on nous raille et c'est duraille!!
Parfois on rit quand on nous sourit...

Lili 17/12/2012 19:47



Je cherche les sourires... mais  ils se font bien rares... alors je les trouve au fond de moi