Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Pris au piège!...

1 Février 2011 , Rédigé par Lili Publié dans #Panique en sous sol: O rage! O désespoir!

mains liées

 

Je ne peux pas croire que c'est impossible d’améliorer les transports en commun

 Je ne peux pas croire que la SNCF ou la RATP n’aient pas les moyens de gérer cette société

 Je ne peux pas croire qu’il n’existe pas de dirigeants, de personnels, de techniciens compétents pour faire fonctionner le réseau ferré et métropolitain.


Alors pourquoi sommes-nous pris au piège de cette manière si écœurante ?


Aujourd’hui mardi, je ne résiste pas au plaisir de vous narrer des épisodes fameux !


9h, métro ligne 1 :

De forts ralentissements des métros se produisent tout le long de la ligne, entrainant bientôt le blocage de plusieurs rames en raison de pannes de certaines portes palières

Les voyageurs qui souhaitaient descendre se précipitaient par une des rares portes ouvertes, un vieux monsieur tentait de ses bras maigres d’ouvrir cette porte, en vain.

C’est une caméra cachée ou bien il se passe bien ce que je vois ?


18h15 gare de Lyon

Trains supprimés : 18h18, puis le 18h23, puis le 18h33, un voyageur m’a précisé que le précédent avait également supprimé.

Quatre trains d’affilés, supprimés ! Et le 18h42 est arrivé à 18h47.

 

 

Depuis une demi-heure le quai était bondé, on n’arrivait même plus à se déplacer. Lorsque le train pour Corbeil puis Malesherbes, c’était la ruée, chaque voyageur excité espérait monter, les régulateurs de flux hurlaient , Avancez dans les couloirs, de leurs poings fermés, ils toquaient aux vitres… Montez à l’étage, y a encore de place, allez tassez-vous

 

Là ils étaient obligés de pousser eux-mêmes et de tasser les voyageurs compressés dans les rames. J’étais encore sur le quai, j’attendais désespéramment une train pour ma destination, je l’entendais qui disait à son collègue : C’est pas possible, tous supprimés ! Faut remplir le train, y a encore trop de monde sur le quai

Je comprenais ! Ils devaient écluser, cela devenait dangereux lors de l’arrivée d’une rame.

Une femme portable à la main essaye de trouver une copine, une voisine pour aller chercher ses gamins à la garderie.

Une autre espère encore arriver à l’heure avant de téléphoner pour prévenir.


Enfin mon train arrive, positionnée pile en face d’une porte, prête à sauter dans le wagon. Noooooooooon, le train se décale sur la droite, adieu la porte…

La foule se meut comme elle peut, trop peu de centimètres carré étaient disponibles pour une translation !

Ça pousse, ça gémit, ça râle, c’est affreux…c’est consternant !


On s’écrase les uns sur les autres, tous, nous voulons monter… Toi, tu veux récupérer tes gamins chez la nounou parce que ça fait deux semaines que tu payes le rab ! Toi, tu dois te rendre à chez le dentiste pour cette rage de dent, et toi, tu dois récupérer la grande à son cours de gym, Ah toi, tu veux faire quelques courses avant la fermeture des magasins…. NON, avec la crise des transports, tu oublies tout ce que tu dois faire et gérer le soir après une journée de boulot !


Cette fois sous la pression des énormes paluches des régulateurs de flux, je suis entrée dans le wagon. A peine le train s’était mis en marche et pénétra dans le tunnel qu’un homme suffoqua je peux plus respirer, je peux plus respirer ! Et il s’effondra !

Une femme près de lui entra dans une panique folle, se mettant à hurler d’actionner le signal d’alarme, un homme lâcha Oh non.. ça suffit, un autre cria encore plus fort quoi, y fait un malaise et toi tu veux rentrer chez toi, c’est plus important ça de rentrer chez toi, il est par terre, quoi ! …. Je passe le détails des insultes. Finalement tout le monde criait dans le wagon, nous ne pouvions entendre l’appel de la conductrice (hé oui c’était une cheminote !) qui demandait qu’on lui donne des nouvelles, une femme à l’oreille perçante juste sous le haut-parleur a pu lui crier un malaiiiise. La conductrice annonça alors qu’elle appelait les secours et s’arrêtera à la station prochaine

Une femme est venu tenir compagnie à cet homme écroulé sur sol. Et a du demander le calme et le silence.


Les voyageurs n’en pouvaient plus. C’est un véritable scandale de faire voyager des êtres humains dans ces conditions

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Taupat 12/03/2011 22:32


Ah non Lili pas ton sens de l'humour c'est ce que j'apprécie le plus.Si tu entre en résistance et que tu veux vaincre tous ces fléaux,ça n'est pas une vie qu'il va te falloir mais cinquante!


Lili 29/03/2011 23:29



Heureusement ce sens de l'humour, même s'il m'échappe parfois, je le rattrappe, je l'ai accroché à un super élastique, il peut pas aller bien loin!


Je suis têtue, je résiste quand même, NON MAIS!



Taupat 10/02/2011 09:38


Moi aussi j'entends quelques rires .Ne serait-ce pas ceux de nos dirigeants à bord de leurs vols privés riant de nous voir privés nous aussi; de transports digne de ce nom?


Lili 12/03/2011 18:04



C'est effrayant parfois j'en perds mon humour... j'entre en résistance contre le mépris, le profit  et les TPMG (Tout Pour Ma Gueule)



Taupat 07/02/2011 23:13


Si un jour tous les opprimés de la terre retirent leurs baillons,les bruits des cannons seront couverts par leurs éclats de rire.


Lili 10/02/2011 00:07



cela commencerait-il.. J'entends quelques rires...



Taupat 04/02/2011 10:09


Photo évocatrice d'une époque ou en effet sur le thème des libertés on en supprime plus qu'on en créer.La vue de face aurait surement été celle d'un visage baillonné .
En faisant le bilan d'ici quelques années,ils enlèveront les portes palières en se disant "il y avait moins de victimes au temps des conducteurs".
Mais non suis-je bête ,ils diminueront le nombre des portes palières ;histoire de diminuer le coût de maintenance!


Lili 07/02/2011 20:17



Mais j'ai comme l'impression que certains commencent à se retirer le baillon... pouvu que d'autres prennent exemple



Taupat 02/02/2011 22:37


Voyant la photo je me dis,vérifie que c'est bien le blog de Lili.
Vérification faite et bien non il ne s'agit ni d' un site de bondage ni même de la page d'accueil d'Amnesty International .
Quoique des droits il pourrait en être question.Quand on parle de normes pour le transport des animaux ;à quand celles sur le transport d'êtres humains.Brigitte où es-tu?
Remarquez au vu l'attitude et du comportement de certains voyageurs la réglementation sur les animaux suffirait...
Pour ce qui ai des désagréments sur la ligne 1,certains parleront d'erreur de jeunesse d'autres se souviendrons que pour une même erreur un conducteur aurait pu être révoqué il y a quelques
années.Allons nous révoquer ce système automatique et faire revenir les conducteurs ?????


Lili 03/02/2011 23:55



J'ai pris cette photo, parce que je la trouvais très évocatruice de ce que l'on vit en ces périodes troublées et effrayantes


Le métro évolue vers le robot, bientôt on ditra , je prends le robot... tant à se faire écraser par el rouleau compresseur, on se fera écrabouiller dans les portes palières...