Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Le regard de Charlie...

13 Mars 2012 , Rédigé par Lili Publié dans #Panique en sous sol: O rage! O désespoir!

Ces histoires de transports, font couler beaucoup d'encre... mais aussi beaucoup de sueur!!

C'est un peu aussi mon impression, nous faire accepter à la longue, d'être pris pour des idiots!


Mais je résiste... comme le petit village breton

 

 

Article de Charlie Hebdo paru en nov/déc 2011

Merci à Couda pour l'info

article CHARB


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Taupat 13/05/2012 22:54

Et oui c'est no limit ;avec ses avantages et ses inconvénients...

Taupat 16/04/2012 22:38

Si l'on trouve que le trajet a été trop rapide il est toujours possible de refaire un tour gratuit.
Avec la SNCF et le navigo tout est possible.Mais c'est comme tous les jeux de hasard on ne gagne pas à chaque fois...

Lili 13/05/2012 21:25



oui avec le navigo c'est illimité!



Sofia 12/04/2012 00:03

Et maintenant, quand on arrive à l'heure on lève le nez de son bouquin, en se disant ... Ah tiens déjà?

Taupat 14/03/2012 22:44

Faire en sorte que ça aille mal et puis sortir de son chapeau comme par enchantement la solution miracle.
Mais c'est bien connu quand on veut faire piquer son chien,on dit qu'il a la rage...

Lili 19/03/2012 22:59



Ben voilà nous habituer au pire pour que l'on se contente du peu, du tout petit peu...



dicabo 14/03/2012 22:38

c'est sur qu'un train qui arrive a l'heure, cela tient de l'exceptionnel... Mais sache, chère LIli que parfois pour faire une moyenne les TGV ralentissent pour ne pas arriver en retard... car trop
tôt c pas à l'heure... des fois que les voyageurs se plaidraient de ne pas arriver à l'heure.... on croit réver

Lili 19/03/2012 22:59



Quand c'est pas l'heure, c'et trop tôt et quand c'est plus l'heure c'est trop tard. Il est arrivé un jour d'être très contente du retard d'un train, puisque en retard moi-même, on était hyper
synchro!