Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

Barricades

16 Août 2009 , Rédigé par Lili Publié dans #La vie sur rails...

 

 

Depuis quelques temps sur la ligne 1, une nouvelle apparition se propage se long de la voie. Chaque soir, en descendant les marches qui mènent au quai du métro, j’aperçois une façade  vitrée progressant peu à peu au bord du quai, elle grignote du terrain, gangrène l’espace tel un liseron envahissant, se métamorphosant en une barricade.

Se barricader contre quoi ?

Eviter aux voyageurs de se jeter sur les rails par désespoir ?

Non, voyons en voici de vilaines idées noires ! C’est plutôt dans l’optique d’installer enfin une ligne de métro moderne ! Une ligne automatique sans un seul conducteur qui pourrait avoir des défaillances humaines. Une ligne entièrement automatique, entièrement inhumaine.

J’envie les nouveaux conducteurs qui pourront enfin aller se promener au soleil en reléguant les sombres tunnels dans les méandres de leurs souvenirs !

Pour les voyageurs, pas question de forcer le passage au risque de se faire couper en deux par les portes automatiques comme celles, violentes de la ligne 14. Moins de gens tenteraient de monter, le cauchemar des rames bondées serait-il terminé ? Pas sûr ! Mais peut-être place aux nouveaux quais bondés. Mais que l’on se rassure, la foule agglutinée le long du quai ne risquerait plus de plonger dans le gouffre des rails. Ouf ! Ces barricades nous protégeront, pour notre sécurité…

Chaque matin, les voyageurs en direction de La Défense s’amasseront de plus en plus sur le quai et finiraient écrasés contre la vitre de protection.

Et si on réinstallait les portillons à l’entrée des quais pour interdire aux usagers pressés de sauter sur le quai ?

 


 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Antartica 03/09/2009 13:01

Et si on montait vraiment des barricades?...ça , ça serait vraiment révolutionnaire!

Taupat 24/08/2009 00:29

L'écran de fumée comme tu as raison.Ne pas nous faire découvrir la réalité telle qu"elle est, mais essayer de nous la transformer a travers tel ou tel filtre histoire de la rendre plus présentable afin qu'elle puisse être assimilée par le maximum.Consommation de masse oblige!!!
Par contre je ne te suis pas dans le fait de tous disparaitre avec les vestiges du passé ,ne pas disparaitre avant d'en avoir profiter un maximum et de se dire que si on doit disparaitre il faudra qu'ils y mettent les formes et les moyens...
Attention a ce qu'ils ne transforment pas l'écran de fumée en écran plat comme une vie sans contours ni reliefs avec un maximum de sécurité ou le seul risque serait de mourrir d'ennui...

Lili 30/08/2009 13:10


D'accord avec toi,
Je n'ai pas l'impression d'avoir fait passer le message de dispararition dans les vestiges du passé??
Pas envie de disparaître au contraire, vivre encore et encore, surtout pas enfermés dans des prisons de verre sans aucune âme humaine...


Taupat 17/08/2009 23:12

Au nom de la sacro sainte sécurité ;celle des voyageurs qui pourraient se voir précipités sur la voie dans un mouvement de foule;celle du désespéré qui dans un dernier espoir de voir les gens s'intérréssé a lui se précipite sous le premier train venu :on va nous parquer derrière des barrières en verre tels des bovins moyen en attente de foin.
Derrière tout ça en fait une liberté de plus qui va disparaitre:celle du droit de grève.Le conducteur de train qui cesse le travail pour défendre ses droits ou ceux de gens qui n'en ont pas les moyens ;une profession qui se bat pour exercer sa mission de service public dans de bonnes conditions ,c'est tout ceci que l'on veut aussi gommer.
Pour moi une grosse question se pose quand même:que va raconter a sa ménagère de plus de 50 ans le présentateur n°51 du 13h s'il n'a plus ses vilains petits preneurs d'otages.Peut-être y aura-t-il régulièrement un sujet sur ces privilégiés qui malgré tout les jours de grève favorisaient la communication entre tous ces voyageurs embarqués sur la même galère...

Lili 22/08/2009 23:37


Comme tu as raison, on nous explique tout le bonheur et l'intérêt pour les voyageurs d'avoir de tels écrans (de fumée??) sur ces quais alors qu'en fait l'objectif est économique et social : moins
cher, moins de conducteurs qui peuvent protester... Où sont les humains? Je crois qu'à ce rythme-là on va disparaître...  ce ne sera plus de la science fiction, ni de la fiction tout court, de
la réalité vraie!


dibo 16/08/2009 21:07

une barriere de verre c'est comme un miroir sans teint; on voit au travers mais on ne la franchit pas si facilement....