Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lili Dans le Métro

La frite!

30 Avril 2009 , Rédigé par Lili Publié dans #People : portraits en galerie




Elle est montée ce matin à Châtelet.

 






Mon nez, pointé entre les pages d'un nouveau roman, fut sollicité soudain par une autre effluve que celle du papier encré. J'imaginais une personne ayant apporté comme petit déjeuner une barquette de frites produite dans un de ces fameux restaurants fast-food et embaumant tout le wagon.

Cependant l'odeur de ces frites me paraissait peu fraîche, plutôt coriace, envahissante, une sensation de vieux graillon.

A la station suivante, l'odeur s'est rapprochée inexorablement jusqu'à se planter sous mes narines à présent complètement déstabilisées.
La frite, c'était elle… une grande fille longiligne au regard jaune et aux cheveux filins.

Point de barquette, point de petit déjeuner… ses cheveux, sa peau, tout son être, harcelés quotidiennement par l'odeur entêtante de friture était prisonnier de cette odeur grasse, son sens olfactif annihilé par cette fragrance culinaire, ne pouvait plus la reconnaître et n'avait pas conscience qu'il était exclu de remettre les mêmes vêtements le lendemain dévoilant ainsi malgré elle sa profession.

 

C'est ça avoir la frite?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Antartica 24/05/2009 23:23

Moi je préfère avoir la pêche!!

Camille 04/05/2009 20:43

Ouais, on se goinfre de frites, on transpire la frite ! HUUUMM ! Comme c'est appétissant. On sent la frite, mais, hélas on a pas la frite, emprisonné dans dans cette..odeeuur !
Et..bon appétit bien sûr ! ;)

dib 01/05/2009 09:11

l'odeur de tabac froid, quand les lieux public n'etaient pas interdits aux fumeurs, c'etait pas mal aussi comme prégrance